La quadrature du cercle

image Pendant que je tourne et retourne le dernier Danielewski – O Révolutions, qui est fait pour ça, comme on l’explique ici ou là (par exemple dans le monde, avec aussi une interview de Claro, son traducteur, mais c’est triste de ne pas pouvoir faire de liens durables avec ces sites à archives payantes ! j’ai “imprimé” lesdits articles en fin de post), je me dis que c’est quand même la fête, un livre qui expérimente, qui joue avec ce qu’est un livre. C’est pas si souvent, surtout dans le domaine littéraire. Celui-là joue sur la symétrie des points de vues, écrit tête-bêche, avec 360 raffinements et contraintes. La quadrature du cercle : un livre peut-il être circulaire ?

Alors je me souviens du plaisir de la découverte de “La Maison des feuilles”, opus précédent du même auteur, également traduit par Claro, qui est de nouveau assez présent dans les librairies (il faut absolument en profiter). Aussi secret et dense, sans doute un peu moins contraint.

image Et je me souviens aussi de la rencontre avec l’admirable Claro (hé il blogue on dirait). Pour ceux et celles qui vont jusqu’à “lire plus”, une petite surprise, donc, un souvenir dans le tiroir : la visite en images et en son de la Maison des feuilles avec Claro. C’était à Lure en 2003, On ne peut pas dire que le son soit clair, mais il est bien là, et j’ai retrouvé les images dont il parle.

Le son sur le site de la revue typ : http://revuetyp.com/1/audioguide/claro.mp3

Les images de pages citées par Claro, à regarder en l’écoutant, si vous n’avez pas ce livre :

pages 146-147 : image pages 150-151 : image pages 238-239 : image pages 292-293 : image pages 498-499 : image pages 642-643 : image

Impressions pdf des articles cités : revolutions.pdf, claro.pdf